Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background

La commune se lance dans l’éco pâturage

Depuis le printemps, vous avez peut-être remarqué l’arrivée de deux juments de trait de race bretonne près de l’école Lucien Paye, sur le site de la vallée du Condat, au Moulin ou encore à Kerbodig. Tania a 14 ans et Baïca a 9 ans.

Leur rôle ? Entretenir les terrains municipaux naturellement, sur la période ou l’herbe pousse beaucoup, c’est à dire du printemps jusqu’à l’automne.

Cela faisait un moment que les élus voulaient mettre en place l’éco pâturage. Ils ont enfin trouvé un particulier nolféen propriétaire de chevaux, Marie le Quéré, pour le faire. Cette propriétaire gère la pâture, grâce à des enclos déplaçables dans l’espace. La rotation des enclos permet de gérer correctement la repousse de l’herbe. A la fin de la pâture, les services techniques donnent un coup de broyeur pour éliminer  « les mauvaises herbes » qui n’ont pas satisfait les papilles des juments.

Cet échange est vraiment gagnant-gagnant. D’un côté cela fournit de la pâture pour les chevaux et de l’autre les terrains sont entretenus naturellement pour la Mairie.