Slide background
Slide background
Slide background
Slide background

Projet Educatif Communal 2010-2013

LE PROJET EDUCATIF COMMUNAL
2010-2013


« Toute personne a droit à l’Education » (Déclaration Universelle des Droits de l’Homme)


Au Conseil Municipal du 16 septembre 2010, le Projet Educatif Communal a été adopté à l’unanimité.

Finalités

Les finalités du projet s’inscrivent dans le droit fil du projet politique défini par la municipalité et appliqué par le Conseil Municipal. Il s’agit de :

Former des citoyens, solidaires, engagés dans le développement durable

Trois valeurs sous-jacentes :

La citoyenneté :
une valeur permettant aux enfants et aux jeunes d’apprendre le vivre ensemble et de s’engager de façon responsable et active dans la vie de la cité. L’action du Conseil Municipal Enfant est à cet égard exemplaire.

La solidarité : une valeur permettant de ne pas s’enfermer dans l’individualisme mais, au contraire, de développer le respect mutuel et de porter attention à l’Autre qu’il soit en proximité ou ailleurs dans le monde.

L’engagement dans le développement durable : une valeur amenant les enfants et les jeunes à mieux connaître l’environnement (au sens large du terme), les grands équilibres écologiques et à déclencher des comportements responsables de protection et de préservation face aux grandes questions d’avenir, telles que le réchauffement climatique et ses conséquences, les évolutions nécessaires en matière d’énergie, la préservation de la biodiversité…  

A ces valeurs, s’ajoute celle de la laïcité qui doit être le cadre de toute action publique, respectant les différences d’opinion, d’idées, d’expression des individus dans une société.

Objectifs
Les objectifs du projet s’appuient sur les cinq ambitions définies par le comité consultatif :


> Améliorer la communication et les liens avec les partenaires :
tout au long du diagnostic, cette question des liens ressort : liens et communication interne entre les différentes structures du service Enfance-Jeunesse (lien passerelle entre le multi-accueil et l’ALSH, lien entre l’ALSH et le service jeunes…), liens et communication externe avec les services extérieurs (écoles, associations, services sociaux…) et avec les familles.

> Contribuer à l’éducation à la culture : la culture est ici comprise au sens large d’ouverture combinant notamment le sport, les arts en général (arts plastiques, musique, dessin, danse…), la tradition, le patrimoine, l’éducation au goût…c’est une démarche d’éveil dotant les enfants et les jeunes d’un important outil culturel dans une optique d’éducation populaire.

> Mieux vivre ensemble : c’est tout le volet défini précédemment  dans le paragraphe sur les valeurs : respect de l’Autre, politesse, responsabilité, engagement actif dans la vie locale, écoute de l’Autre…en constituent parmi d’autres des fondamentaux.

> Développer réseau et mutualisation : l’action collective sur un territoire plus large que celui de la commune permet de développer des partenariats riches au niveau de la mutualisation des compétences et des moyens. L’action menée à l’échelon intercommunal tant au niveau de la petite enfance (RIPAM, LAREP) que de l’enfance et de la jeunesse (Association Intercommunale Enfance Jeunesse du pays d’Elven) est à cet égard significative et à renforcer. D’autres synergies sont à trouver, notamment avec les autres collectivités territoriales (communautés d’agglomération ou de communes, département, région).

> Avoir une démarche innovante : c’est le volet d’avenir du projet éducatif communal. Des dispositifs nouveaux sont à inventer permettant aux services municipaux d’être créatifs et aux enfants et aux jeunes de développer leur libre initiative et de mettre en œuvre des actions novatrices. Entre autres, l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) sera favorisée de façon à devenir pour les enfants et les adolescents de vrais moyens de découverte du monde et de dialogue avec les autres.


Programme
Le programme d’actions pour la période 2010-2013 s’appuie sur les préconisations émanant du diagnostic. Ce programme n’est ni exhaustif, ni restrictif ; d’autres actions (notamment innovantes) pourront s’y adjoindre :

AU NIVEAU DE LA PETITE ENFANCE

> Engager une réflexion sur le devenir du multi-accueil.


AU NIVEAU DU SECTEUR ENFANCE

> Actualiser le projet pédagogique de l’ALSH, notamment l’accueil des enfants de 10 à 12 ans en lien avec le secteur jeunesse.
> En ce qui concerne l’accueil du matin et du soir, réfléchir à l’amplitude d’ouverture et à la question de l’accompagnement des enfants dans leur travail du soir.
> Poursuivre la mise en place du «  multipattes ».


AU NIVEAU DE LA RESTAURATION SCOLAIRE

> Améliorer l’accueil et le fonctionnement du site du bourg, notamment le mode de service pour les enfants les plus jeunes, la question du bruit…
> Revoir le projet pédagogique de la structure en lien étroit avec les personnels techniques qui assurent le service.
> Développer l’éducation au goût.


AU NIVEAU DU SECTEUR JEUNESSE

> Redéfinir les limites de la mission du service jeunes et actualiser son  projet pédagogique en se posant les questions du lien avec les familles, de l’accompagnement éducatif des jeunes, de l’information donnée à ce public, de l’ambition culturelle que doit porter le projet et évidemment du devenir du local jeunes.
> Réfléchir à une organisation représentative des jeunes : conseil, association … ?
> Continuer à faire fonctionner au mieux le Conseil Municipal Enfants.


AU NIVEAU DES ECOLES

> Renforcer le lien et la communication avec les écoles


A UN NIVEAU GENERAL

> Renforcer la communication avec les familles, en réfléchissant au développement de certains outils : conseil de parents, utilisation du site Internet de la commune…
> Organiser les activités en tenant compte des rythmes des enfants.
> Mettre en application les actions prévues dans l’Agenda 21 de la commune et faire émerger de nouvelles actions.


« Aux jeunes, ne traçons pas un seul chemin :
ouvrons leur toutes les routes »

(Léo Lagrange 1900-1940)

Saint-Nolff - Maison de l'enfant
« La Maison de l’Enfant »