Slide background
Slide background
Slide background
Slide background

Aperçu de l'histoire de la commune de Saint-Nolff

Les traces les plus anciennes d'occupation du territoire de la commune remontent au Ve siècle avant Jésus-Christ. Ce sont des stèles funéraires gauloises et la structure de talus dits "en arête de poisson", même s'ils ont pu être faits selon cette technique ou refaits plus tard.
Deux portions de voies romaines subsistent, l'une au Nord, près de Kêrfleac'h, l'autre au Sud à Rannoueg. Des urnes sépulcrales dites "ossuaria" ("ossuarium" au singulier), chez des particuliers, rappellent l'époque gallo-romaine.

Du Moyen-Age, nous conservons deux mottes féodales du Xe siècle, de rares habitations du XVe, par contre des souvenirs plus nombreux des siècles suivants : quatre chapelles dont la plus belle dédiée à Sainte-Anne (1493), l'église du XVIe au XIXe siècle, des manoirs, moulins dont celui restauré de Gourvineg (fin XIVe siècle), une trentaine de croix et calvaires, les plus remarquables étant ceux de Rannoueg (1582) et de Sant Klomer (St-Colomban), mais encore des fours, lavoirs, fontaines, etc.

Les familles seigneuriales de Gourvineg et de Kêrboulard, les plus importantes de l'époque, ont donné, par la conjugaison de leurs armes, les armoiries de la commune.

Le plus ancien document les concernant date de 1375, évoquant un fait remontant au second quart du XIIIe siècle. On ne sait si la paroisse existait effectivement avant 1230, mais on est en droit de penser qu'elle fût créée au XIIe, voire au XIe siècle, en raison d'un fort développement démographique.

Elle tient son nom d'un saint breton ancien dont on ignore tout par ailleurs, saint (sent en vieux breton) Molv, sans doute un moine du VIème siècle vivant par ici. Le nom a évolué progressivement de Sent-Molf en Sen-Molf, Sen-Nolf, Sennolf et Senolf sa forme bretonne traditionnelle.

Commune au long et riche passé historique, archéologique, architectural, toponymique,... St-Nolf s'offre à notre découverte et à notre enchantement.

Pour en savoir plus, consulter "Des noms de lieux à l'histoire de St-Nolf", de Tugdual KALVEZ (édition Glad Senolf, 2003)